Anakin Skywalker 250px-AnakinSkywalker-1-anakinskywalker1024.vignette

Anakin Skywalker est le personnage central de série cinématographique Star Wars, tout d’abord sous son nom en tant qu’enfant et jeune adulte dans les épisodes I, II, III en tant que Dark Vador à la fin de l’épisode III (épisode dont la transformation d’Anakin en Vador est un point majeur de l’histoire) et dans la trilogie originale : IV, V et VI.

Son éducation en tant que Jedi, son basculement du « côté obscur de la force » pour devenir le seigneur noir Sith bras armé de l’empereur galactique, sa rédemption finale lui permettant d’accomplir sa destinée, ramener l’équilibre dans la force et éliminer les Sith, et le fait qu’il soit le père des jumeaux Luke Skywalker et Leia Organa constituent l’intrigue centrale, le fil rouge de la série imaginée par George Lucas. Anakin Skywalker/Dark Vador est le seul personnage présent vivant dans les six épisodes.

 

Biographie 

Au début de la saga Star Wars, Anakin est un enfant de neuf ans, possédant le taux de midi-chloriens le plus important connu (20 000 midi-chloriens), soit plus que celui de Maître Yoda, et disposant de capacités le prédestinant à devenir un grand chevalier Jedi. Il suit une formation pour le devenir, mais il se retrouve attiré par le côté obscur, c’est-à-dire la possibilité d’employer ses pouvoirs Jedi pour le mal. Les Jedis considèrent qu’il est celui qui doit ramener l’équilibre, conformément à une prophétie. Mais comme l’admet le Jedi Mace Windu, ils ne savent pas ce que signifie l’équilibre[4].

Sa mère, Shmi, affirme qu’elle a été enceinte de lui alors qu’elle n’avait pas de compagnon à l’époque. Le Jedi Qui-Gon Jinn spécula que les midi-chloriens étaient responsables de sa venue au monde. Les Jedis supposaient que c’était la volonté de la Force elle-même qui avait créé Anakin. L’épisode III apporta une nouvelle piste : on y apprit que le Sith Dark Plagueis pouvait créer la vie en utilisant la force ; les fans en déduirent qu’il était le créateur d’Anakin[5]. Depuis, on a appris que les Sith affirment effectivement que Plagueis ait créé Anakin.[6]

Épisode I : La Menace fantôme [modifier]

Dans sa jeunesse, Anakin Skywalker (surnommé Ani) vit avec sa mère Shmi sur Tatooine et est l’esclave d’un ferrailleur Toydarien du nom de Watto. Cet enfant semble détenir des capacités surprenantes pour un humain de son âge. Il est un mécanicien hors pair, le réalisateur du droïde de protocole C-3PO et le seul être humain de l’univers à avoir un don pour le pilotage de podracers (modules de course). Alors que son destin semble tout tracé sur la planète désertique de Tatooine, il fait la rencontre de Qui-Gon Jinn, un Maître Jedi fuyant la Fédération du commerce en compagnie de son padawan Obi-Wan Kenobi et de la suivante de la reine de Naboo, Padmé Amidala. Très vite, Anakin s’attache à ces visiteurs et leur propose son aide afin que ceux-ci puissent acquérir un nouvel hyperdrive T14 indispensable à leur vaisseau spatial, alors défectueux. Durant son séjour chez Anakin, Qui-Gon Jinn remarque le lien surprenant qui unit le garçon à la Force. Selon le Maître Jedi, Anakin, n’ayant jamais eu de père, pourrait même avoir été conçu par la Force. Sa mère elle-même ne peut fournir d’explication à l’absence de paternité d’Anakin (« Je l’ai élevé, je l’ai porté, mis au monde. Moi-même je ne me l’explique pas »). Il fut conclu que les midi-chloriens l’avaient conçu. Qui-Gon Jinn suppose qu’il est l’élu, celui qui rééquilibrera la force.

Après sa victoire à la course de podracers de la fête de la Boonta dans son Radon-Ulzer 620C Podracer, et grâce à l’aide de Qui-Gon Jinn (qui avait misé sa liberté sur la victoire d’Anakin dans un pari contre Watto), contre le module de course, Anakin est finalement libéré de sa condition d’esclave. Cependant, sa mère ne peut être libérée, ce qui cause une grande déchirure dans le cœur d’Anakin, alors âgé de neuf ans. Encouragé par Qui-Gon, Anakin décide de partir avec le Jedi et de le suivre afin de pouvoir devenir son nouvel apprenti padawan.

Durant son premier voyage spatial, Anakin, offre à Padmé un médaillon en Jappor, en preuve de son attachement pour elle et fait la rencontre du padawan Jedi Obi-Wan Kenobi.

Sur Coruscant, la capitale de la République Galactique, Qui-Gon Jinn essaye de faire rentrer Anakin au sein de l’Ordre Jedi. Face au Conseil Jedi, Anakin se voit refuser son entrée dans l’Ordre malgré ces grandes compétences, le Maître Mace Windu le considérant trop vieux, et le maître Yoda voyant en lui beaucoup de peur et un avenir incertain. Malgré le refus du Conseil, Qui-Gon persiste à vouloir former Anakin et prend ce dernier sous son aile.

La guerre semble éclater sur la planète Naboo, victime de la Fédération du commerce. La Fédération est dirigée par le Seigneur noir des Sith : Darth Sidious, qui est en fait Palpatine, un politicien de Naboo. Palpatine se sert du conflit sur Naboo pour se faire élire Chancelier par le Sénat galactique. Alors que la reine prépare un pacte avec les Gungans sur la planète Naboo pour combattre la Fédération, Anakin découvre avec étonnement que la reine n’était qu’une doublure et que la véritable souveraine est en réalité la suivante Padmé. Lors de la bataille, Anakin prend le contrôle d’un chasseur spatial sans en avoir l’intention et se retrouve propulsé au beau milieu d’une bataille spatiale contre un croiseur de la Fédération du Commerce. Après avoir atterri en catastrophe dans le hangar principal du croiseur, et avoir réussi, par mégarde, à toucher son générateur central, Anakin regagne la planète en tant que héros libérateur.

Après la mort de Qui-Gon Jinn sur Naboo, assassiné par Dark Maul, Obi-Wan, devenu Chevalier Jedi, accomplit la dernière volonté de son défunt maître et s’engage à former Anakin. Devant l’entêtement d’Obi-Wan et par compassion face à la mort de Qui-Gon, le Maître Yoda lui donne son accord en affirmant cependant qu’il ressent un grand danger concernant l’enfant. Anakin devient donc officiellement le nouveau padawan Jedi de Obi-Wan, sa destinée en tant que Élu de la Force débute donc en ce jour.[7]

Épisode II : L’Attaque des clones 

Dix ans plus tard, Anakin et Obi-Wan sont devenus des Jedi et Padawan respectés, ayant prouvé leur valeur dans le règlement de plusieurs conflits. Cependant, Anakin est devenu un jeune homme espiègle et capricieux, il ne suit pas toujours à la lettre les ordres de son maître Obi-Wan. C’est tout naturellement vers eux que l’on se tourne pour protéger la sénatrice de Naboo qui est menacée de mort. Or Anakin est secrètement amoureux de la sénatrice. Cet amour est, pour lui, difficile à vivre car l’Ordre Jedi a des règles très strictes et complexes quant à la relation entre deux personnes.

Entre-temps, Anakin perçoit à travers la Force que sa mère est en grand péril sur Tatooine. Avec l’aide de sa bien-aimée, il se rend sur Tatooine et découvre qu’elle a été enlevée par les Tuskens, des nomades du désert. Il la retrouvera dans un camp des hommes des sables, mais dans un état critique, elle rend son dernier souffle dans les bras de son fils.

La colère gagne Anakin qui massacre aveuglément tout le camp des Tuskens. Son cœur s’est assombri et, avec Obi-Wan toujours sur son dos, il s’enferme sur lui même.

Obi-Wan l’appelle à l’aide depuis la lointaine planète Géonosis. Anakin et Padmé partent pour Géonosis. Ils y sont faits prisonniers et Anakin apprend que Padmé l’aime aussi. Les Jedis venus à leur secours avec une immense armée de clones mettent en défaite les armées de la CSI. Le Chancelier Palpatine, grâce à un habile jeu politique, réussit à se faire accorder des pouvoirs spéciaux exceptionnels.

Pendant ce temps Anakin et Obi-Wan combattent le Comte Dooku, mais ils ne sont pas assez puissants face au seigneur Sith, et Anakin y perd son bras droit (qui sera remplacé par une prothèse mécanique). Maître Yoda vient à leur secours et fait fuir le Comte. La bataille étant finie, Anakin raccompagne Padmé sur Naboo, et se marie en secret avec elle (le code des Jedi le lui interdit).[8]

Star Wars: The Clone Wars 

Alors que la guerre des clones fait des ravages partout dans la galaxie, Anakin se voit attribuer sans prévenir une jeune apprentie Jedi nommée Ahsoka Tano. Au même moment, le fils de Jabba le Hutt est enlevé et ce dernier supplie les Jedis de le retrouver. C’est à Anakin et à Ahsoka de le retrouver et de le ramener avant les séparatistes, car Jabba accordera à celui qui rapportera son fils le droit d’emprunter les voies qui lui appartiennent, cruciales pour gagner la guerre.

Avec l’aide du capitaine Rex, Anakin et son apprentie retrouvent le fils de Jabba le Hutt et parviennent de peu à échapper à Assaj Ventress, les séparatistes étant en fait responsables de l’enlèvement afin de s’attirer les faveurs de Jabba. Le fils de Jabba le Hutt est empoisonné mais Ahsoka parvient à le soigner à bord du vaisseau. Arrivés sur la planète où se trouve Jabba le Hutt, Anakin et Ahsoka se séparent. Si Anakin transporte le sac lui servant jusqu’ici à contenir le bébé Hutt, c’est en en fait Ahsoka qui a l’enfant. Dooku n’y voit que du feu et affronte Anakin jusqu’à ce que ce dernier lui avoue que ce n’est pas lui qui a le jeune Hutt. Cependant, Dooku a pris ses précautions et des robots semblables aux gardes du corps du Général Grievous font face devant la demeure de Jabba.

Anakin, croyant qu’Ahsoka a rejoint les Hutt et que ceux-ci s’apprêtent à la tuer, fonce à tout vitesse là où il croit sa padawan sans savoir qu’elle est en fait non loin, en grand danger face aux robots. Quand Anakin parvient à Jabba, il se rend compte que Ahsoka n’est pas là mais Dooku avait auparavant persuadé Jabba que les Jedis étaient à l’origine de l’enlèvement de son fils et qu’ils l’avaient même tué. Alors que les gardes du corps s’apprêtent à l’attaquer, Ahsoka,qui a battu les robots de combat, apparaît et rend son fils à Jabba. Ce dernier décide quand même de les tuer mais Padmé fera irruption par hologramme en annonçant que les séparatistes sont les vrais coupables et en en apportant des preuves. Anakin et Ahsoka ont ainsi réussi leur mission.[9]

Épisode III : La Revanche des Sith

Trois ans après la fin de l’épisode II, la Bataille de Coruscant fait rage. Prisonnier des séparatistes commandés par le général Grievous, le chancelier Palpatine est libéré par Obi-Wan et Anakin après que ce dernier se fut débarrassé du Comte Dooku. Dans ce contexte de guerre, le chancelier se voit attribuer de plus en plus de pouvoir par le Sénat. Padmé apprend à Anakin qu’elle attend son enfant mais celui-ci voit en songe la mort de sa bien-aimée lors de l’accouchement, un songe comparable à celui qu’il avait fait à propos de sa mère. Tourmenté par ses cauchemars, il se sent en outre tenu à l’écart par le Conseil Jedi qui décide de l’admettre en son sein sans pour autant lui reconnaître le rang de Maître Jedi. De plus le conseil lui demande d’espionner le chancelier dont il est de plus en plus proche. Furieux, il s’éloigne peu a peu du côté clair de la Force.

Dark Sidious, alias Palpatine, ordonne au Général Grievous (actuel chef des Séparatistes et terrible combattant robotisé) de conduire les leaders de l’opposition sur la planète de Mustafar. Grievous se fera tuer par Obi-Wan avant que lui-même ne puisse s’y rendre.

Palpatine exploite les faiblesses, les craintes et les frustrations d’Anakin pour le faire basculer du Côté Obscur de la Force. Il se révèle à lui en tant que Dark Sidious et lui promet notamment de découvrir le pouvoir de préserver ceux qu’il aime de la mort (et surtout Padmé, sa femme). Anakin cède, désarme le Maître Jedi Windu qui menaçait le Chancelier et devient l’apprenti de Palpatine : Dark Vador. Anakin Skywalker n’est plus. La prophétie de l’Élu semble avoir été mal interprétée par les Jedi. Mais certains pensent qu’elle n’aura été que retardée.

Anakin, sur ordre du Chancelier, se lance dans une croisade sanglante contre son ancien ordre pour exterminer les Jedis. Dans ce but, il attaque le temple Jedi et tue tous les Maîtres, Chevaliers, et même les très jeunes Padawans. Anakin est définitivement Dark Vador. Pendant ce temps, le Chancelier Palpatine, investi de tous les pouvoirs, ordonne aux clones d’exécuter l’ordre 66 : exterminer tous les Jedis qui se battent aux côtés des clones. De plus, au Sénat Galactique, Palpatine explique ce qui s’est passé en parlant de « coup d’État des Jedis » et les accuse d’avoir voulu renverser la République. Il décrète que les Jedis seront désormais hors-la-loi et explique que la République va être profondément remodelée pour devenir la première puissance galactique impériale. Ainsi naît l’Empire Galactique dirigé par l’Empereur Palpatine.

L’Empereur ordonne à Dark Vador de se rendre sur la planète Mustafar, où se trouvent les derniers chefs séparatistes qui attendent l’apprenti de Dark Sidious, ne sachant pas qu’ils ont été manipulés. Quand Dark Vador arrive, il les massacre tous. Padmé le rejoint, suivie à son insu par Obi-Wan Kenobi. Obi-Wan et Dark Vador s’affrontent dans un terrible duel « à la vie, à la mort » sur la planète volcanique. Vador, est battu lorsqu’à la fin grâce un prodigieux saut de force, Obi Wan se retrouve sur le haut d’une pente d’un volcan. Ayant l’avantage , il demande à Vador de cesser le combat car ce dernier ne peut plus gagner (Obi Wan le domine). Dans un élan d’arrogance, il saute et tente de passer derrière Obi Wan qui lui tranche les jambes et son dernier bras non mécanique. Obi Wan ne tuera pas Vador de sang froid mais le laisse mourir dans une longue agonie en lui reprochant sa chute vers le côté Obscur et d’avoir rejoint les Sith. Plus tard, l’Empereur le fera soigner et il revêtira son armure noire qui l’affaiblira en comparaison de ce qu’il était avant.

Les derniers Jedis (Obi-Wan, Yoda…) sont condamnés à fuir. Padmé, n’ayant plus la volonté de vivre sans l’amour d’Anakin, meurt en mettant au monde Luke et Leia, qui seront séparés à la naissance (Luke est mené chez son oncle sur Tatooine et Leia est recueillie par le sénateur Bail Organa sur Alderaan). Une des dernières scènes montre Dark Vador et l’Empereur dans un croiseur impérial face à l’Étoile Noire en construction. C’est le début des âges sombres et de la tyrannie de l’Empire. Les Sith se sont vengés, tout semble alors perdu.[10]

Episode parallèle : The Force Unleashed

Dark Vador traque les Jedis dans toute la galaxie. Alors qu’il se trouve sur la planète des wookies et se bat face à un chevalier jedi, Vador fait la découverte du fils de ce reclus. Au lieu d’éliminer un possible futur adversaire, il va le prendre sous son aile en cachette et en faire son apprenti. Starkiller, portant le nom de Galen Marek, devient donc son « esclave » sans s’en rendre compte et l’aidera à trouver les derniers Jedi ainsi que les rebelles les mieux cachés malgré lui. Même si le seigneur Sith avait calculé ses desseins, tout ne se passa pas comme il l’avait prévu, et son apprenti se retourna contre l’Empire en participant, avec entre autres Mon Mothma et Bail Organa, à la création de l’Alliance rebelle. Dark Vador sera battu par son propre apprenti, qui se sacrifiera pour ses alliés. Humilié, Dark Sidious ordonne à Vador de retrouver tous les rebelles et de les tuer pour sacrifier après la réussite de son apprenti.

Épisode IV : Un nouvel espoir

Anakin Skywalker, devenu Dark Vador, est désormais le chef de l’armée impériale. Il traque les rebelles, dont Leia Organa, qui ont volé les plans de l’Étoile noire. Après l’avoir capturée, Vador l’emmène sur l’étoile noire où il rencontrera Obi Wan. Il affronte Obi Wan et semble prendre l’avantage. Obi Wan se sacrifiera en ne faisant qu’un avec la force après avoir réalisé qu’il ne pouvait gagner contre Vador et qu’il était préférable de disparaître pour pouvoir aider au mieux Luke. Vador engage ensuite la bataille de Yavin où il est tout près de gagner avec ses chasseurs jusqu’à l’arrivée surprise d’Han Solo qui abat deux chasseurs de Vador et propulse ce dernier dans l’espace, permettant à Luke de détruire l’Etoile Noire grâce à une torpille à proton.[11]

Épisode V : L’Empire contre-attaque 

Le seigneur noir, impatient de retrouver les rebelles, envoie des dizaines de droïdes sondes à travers la galaxie. Après les premiers rapports, Vador déduit que la base rebelle se situe sur la planète glaciaire Hoth. Il confit le commandement de l’attaque au Général Veers avant d’arriver personnellement sur la planète, manquant de peu Han Solo et Leia Organa qui s’étaient enfuis à bord du faucon Millénium.

En voulant sauver ses amis sur Bespin prisonniers de Dark Vador, Luke stoppe son entrainement sur Dagobah avec Yoda et tente de délivrer ses amis. Avant d’arriver, Han Solo est mis en hibernation cryogénique et emmené par le chasseur de primes Boba Fett. Luke arrive et affronte Vador qui le bat facilement. Le Seigneur Sith révèle alors à Luke qu’il est son père. Au début Luke ne croit pas Vador ce n’est qu’après qu’il comprendra cette vérité grâce à Yoda.[12]

Épisode VI : Le Retour du Jedi [modifier]

Voulant à tout prix corrompre son fils Luke Skywalker dans le Côté Obscur, Vador parvient à l’amener auprès de l’Empereur Palpatine, sur l’Étoile de la Mort encore en construction. Poussé par l’Empereur, Luke engage bien malgré lui le combat contre son père. Luke, dans un accès de colère contre Vador (qui le menace d’essayer de corrompre Leia au côté Obscur), met fin à ce duel en tranchant sa main droite, laissant le sombre seigneur Sith à terre. Ce dernier, à bout de souffle mais reprenant ses esprits, l’épargne et déclare à la face de l’Empereur son échec dans sa tentative de le convertir au Côté Obscur de la Force. Dès lors, le conflit opposant Vador à Anakin Skywalker que pressentait Luke disparait quand, voyant son fils hurler de douleur sous la foudre de l’Empereur, Anakin refait définitivement surface et prend son maître à bras le corps pour le jeter dans le gouffre de l’Étoile de la mort, sauvant ainsi Luke, au péril de sa propre vie. En tuant l’empereur Sith, Anakin rééquilibre donc la Force et réalise la prophétie à laquelle il était destiné.

Plus tard, Luke retire le casque de son père à sa demande, afin que celui-ci puisse le voir une fois de ses propres yeux. Le père remercie le fils de l’avoir sauvé, en permettant sa rédemption. Désormais, Vador n’existe plus : Anakin Skywalker, le chevalier Jedi, est de retour. Brûlé selon la tradition Jedi, son esprit réapparaît à Luke durant la célébration de la victoire de l’Alliance Rebelle sur Endor sous les traits du noble Jedi Anakin Skywalker, au côté de son ami de toujours, Obi-Wan Kenobi ainsi que de maître Yoda.[13]

Signification 

  • Anakin : Peut être traduit par Commencement dans un ancien dialecte germanique. Proche du grec anakainosis qui signifie renouveau ou anake qui signifie destin. Les Anakim sont une tribu de Nephilim, les géants dans l’Ancien Testament. On peut découper Anakin en Ana-kin ce qui signifie sans parent en anglais et toujours en anglais An-akin qui veut dire un parent. Proche du nom du réalisateur américain Ken Annakin qui est un ami de George Lucas.
  • Skywalker : Sky-Walker veut dire marcheur du ciel, ce qui est l’un des surnoms donnés au dieu nordique Loki. En spiritualité indienne, un daka ou une dakini est un être redoutable qui « se meut dans le ciel ». Les dakinis, plus particulièrement, jouent un rôle crucial dans le tantrisme du bouddhisme Vajrayana.
  • Starkiller (tueur d’étoile) : Starkiller était la première idée de nom de George Lucas pour le fils d’Anakin[réf. nécessaire], Luke, avant de changer pour le nom de « Skywalker ». Ce nom fut donné à de nombreux personnages auxiliaires dont l’apprenti secret de Darth Vader, Starkiller.

Interprètes [modifier]

Voix françaises 

Adaptations Lego 

Comme la majorité des personnages de Star Wars, Anakin Skywalker a fait l’objet de plusieurs adaptations en figurines Lego. En voici l’inventaire:

  • Épisode 1 : La menace fantôme

Anakin a fait l’objet de deux version en tant qu’enfant. L’une avec une allure triste (Lego numéro 7660), l’autre avec une bouche plus ou moins souriante (852551).

  • Épisode 2 : L’attaque des clones

Étant pourtant un personnage majeur du film, Anakin n’a jamais été adapté pour ce film.

  • The Clone Wars

Anakin a fait l’objet de deux versions. L’une en habit polaire (8085) et l’autre en habits ordinaires (numéros 8037 et 7675)

  • Épisode 3 : La revanche des Sith

Anakin a ici fait l’objet de deux versions : En version meurtrie (7283 et 7251) et en habit ordinaires (7256 et 7257).

  • Épisodes 4 à 6

Dartk Vador a fait l’objet de deux version. Une ancienne (7251, 7263, 7264, 10131, 7261, 6211 et 10123) et une nouvelle (8017 et 10188). Les deux version révèlent une tête d’Anakin Skywalker lorsque l’on enlève le masque.

  • Univers étendu

Dark Vador a fait l’objet de deux adaptation blessé après une bataille, toutes deux disponibles dans l’ensemble 7672.

Anakin-Skywalker-Wallpaper-anakin-skywalker-6363375-1024-768Anakin-Skywalker-Wallpaper-anakin-skywalker-6363375-1024-768Anakin-Skywalker-Wallpaper-anakin-skywalker-6363375-1024-768Anakin-Skywalker-Wallpaper-anakin-skywalker-6363375-1024-768

0 commentaires à “Anakin Skywalker”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : photo star wars
    <b>starwarsbobafett1.jpg</b> <br />
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Catégories

Sondage

quel note mettrerez vous à mon blog?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Auteur:

tayron04

Archives


FESTIVAL DE CANNES 2010 |
cinevedettelasuite |
Le journal d'un coeur de Di... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoviesNewsBooks.
| cine ketezeau
| Kiefer Sutherland Filmographie